Au golf, votre grip affecte le vol de votre balle

Votre grip de golf est la connexion avec votre club

Source : Flickr
@Brazen Pirate

Lors de mes premiers entraînements après un long arrêt, je me suis rendu compte que mes balles manquaient de longueur.
Je m’en étais déjà aperçu dès mon retour au golf, mais là, c’était une évidence : mes fers 7 ne dépassaient pas les 110 mètres au carry.

En regardant mieux la trajectoire de mes balles et en la comparant à celle de mon voisin, qui avait de très belles longueurs, je me suis rendu compte que mes balles étaient bien trop hautes et que je perdais donc de la longueur.

La piste que j’ai suivie, et qui a payé, c’est de modifier mon grip pour fermer ma face de club à l’adresse ce qui a aussi corrigé mon slice.

Voici quelques petits trucs sur votre grip.

Lire la suite »


Pourquoi votre backswing risque de vous coûter cher ?

Le backswing est l'ennemi du swing de golf

source flikr @chrisheuer

Cet article s’adresse aux golfeurs qui jouent au-dessus de 18.

Le backswing ne sert qu’à faire des erreurs.
La personne avec qui je joue actuellement a un backswing extrêmement court. Pourtant, il est dans les mêmes longueurs que moi. Et il est souvent bien plus droit que je ne le suis !

Ca m’a donné à réfléchir  nouveau sur l’utilité du backswing et j’en suis arrivé à la conclusion suivante : le swing de golf est fait d’accélération, pas de force.

J’ai besoin d’un grand backswing pour frapper fort, mais pour accélérer le plus court est le mieux. C’est la seule utilité du backswing : nous permettre de prendre un peu de recul pour pouvoir accélérer dans la balle.
Au bout d’un moment, on n’arrive plus à accélérer : on ralentit. Et c’est quand on ralentit que les erreurs les plus graves arrivent.

Lire la suite »


Supprimez le slice de votre swing de golf avec cet exercice

Ne coupez pas trop votre balle de golf !

Ne coupez pas trop votre balle de golf !

Le slice est le défaut majeur de 90% des golfeurs. Il produit une balle qui part le plus souvent vers la gauche et qui finit par aller à droite en s’éloignant de plus en plus de l’axe.

C’est un coup très pénalisant :

  • Les parcours sont pensés pour pénaliser le slice
  • Le slice réduit la distance parcourue en l’air
  • La balle est coupée et ne va donc pas rouler

Le slice provient le plus souvent d’un défaut majeur : lors du downswing (quand le club va frapper la balle), le joueur ramène le club par le haut et l’extérieur, produisant une trajectoire extérieur/intérieur.

De plus, dans cette position, impossible de relâcher les mains. Le club arrive donc à l’impact avec la face ouverte (tournée vers la droite) ce qui va lui donner cette trajectoire qui s’éloigne de la ligne idéale.

Il faut donc arriver à relâcher les mains.

Pour cela, j’ai découvert un exercice gratuit en vidéo sur Internet (en anglais, mais cela reste très compréhensible) qui vous aidera à concentrer votre travail au practice sur le mouvement des mains.

Lire la suite »


Pourquoi un stance trop ouvert cause du slice ?

L'alignement : un problème depuis la nuit des temps

L'alignement : un souci depuis la nuit des temps

Après avoir parlé de l’importance de maîtriser son backswing et de l’effet que votre grip a sur le vol de votre balle, j’ai travaillé aujourd’hui mon alignement et donc mon stance.

 

S’il paraît évident que pour pouvoir aller vers sa cible, il faut s’aligner vers elle, il faut aussi comprendre qu’un mauvais alignement du corps associé à un bon alignement de la face de club a des répercutions sur le vol de la balle.

Explications…

Lire la suite »


Un mois de practice : évolution de mon swing de golf

Mon défi 2011 continue : me remettre à jouer au golf (ça, c’est fait !) et atteindre la première série avant la fin du mois de juin.

Pour remplir cet objectif, je compte travailler 3 grands axes :

1- Me focaliser sur l’aspect mental

2- Travailler mon petit jeu

3- Stabiliser et améliorer mon grand jeu

Le 30/12 je filmai donc mon swing de golf au practice. et j’ai recommencé cet exercice un mois plus tard. J’ai donc fait un montage des 2 swings au fer 8 pour comparaison :

Lire la suite »


Mon swing de golf en vidéo

Lors du debriefing de ma dernière séance d’entraînement, pour améliorer mon swing de golf, une des voies que j’avais vues était de faire une vidéo de mon swing.

C’est chose faite. Voici donc mon swing au fer 8 et au bois 3 :

Mon swing Fer 8 et Bois 3
envoyé par Jderamaix. – Foot, rugby, surf et encore plus de sports en vidéo.

A vous de jouer : n’hésitez pas à me dire ce que vous arrivez à voir dans ce swing en commentaire.

Pour ma part, je pense que je pars trop par les épaules, trop vite et trop loin. Bref, y a du boulot.


Moe Norman : un golfeur exceptionnel (anglais)

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir cette vidéo qui parle de Moe Norman.

Surnommé le « King of Swing » Moe Norman avait un swing de golf tellement régulier qu’il aurait pu jouer dans le noir.
On l’appelait aussi « Pipeline Moe » pour l’exactitude de chacun de ses swing. Il a été un des premiers joueurs à obtenir 59 sur plusieurs parcours.
Moe Norman avait inventé sa propre technique de golf, son propre swing correspondant à sa morphologie.

Pour ceux qui parlent anglais, voici une vidéo qui relate ses exploits :


Analyse du swing de Tiger Woods – Etape 2 : la frappe

Cet article est la suite de l’analyse du swing de golf de Tiger Woods.

Tiger Woods n’est pas seulement un immense champion : il produit quasiment un swing de golf parfait.

Ce swing de golf particulièrement synchronisé, équilibré et efficace, le voici en vidéo puis décortiqué étape par étape :

Le swing de golf de Tiger Woods : parfait
envoyé par
vincegz. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

L’attaque

C’est le moment du swing de golf où on passe de la phase d’armement à celle de frappe.

L'attaqueOn le voit nettement ici : le poids du corps est sur la jambe avant, les hanches ont déjà commencé de tourner, mais pas encore les épaules.

La tête est toujours sur la balle.

Avant l’impact

C’est le moment où, les genoux et les hanches ayant été désarmés, les bras et les mains vont travailler.

Avant l'impactIci, on voit que dans cette phase du swing, alors que les bras sont déjà au niveau de la balle, les hances sont déjà face à l’objectif.

Les mains sont toujours en retard, et vont venir fouetter la balle.

Le poids du corps est toujours vers l’avant, le talon droit est totalement décollé du sol. Le genou droit peut pivoter.

Impact

Les mains et les poignets jouent leurs rôles et vont venir fouetter la balle.

impactA ce moment-là, la vitesse de la tête du club est à son maximum dans le swing de golf de Tiger : 220 kilomètres / heure ! La balle sortira du club à 300 kilomètres/heure.

Remarquez que tout le poids est sur la jambe gauche, les bras et les mains sont passées devant les hanches, mais la tête est toujours fixée sur la balle.

Sortie des bras

Un autre moment de défaut des golfeurs : une mauvaise sortie.

Sortie des brasA ce moment du swing, remarquez que le club est horizontal, les bras tendus et la tête toujours sur l’endroit où reposait la balle.

Souvenez-vous que le swing de golf est un geste de lancer : on le voit bien ici, Tiger Wood lance son club vers l’avant !

Ce n’est que passé ce moment que la tête va se libérer du tee.

Finition

Un mouvement arrêté trop tôt entraîne la perte de l’efficacité du mouvement. Il faut donc finir « grand et de face » comme disait mon prof de sport.

Juste avant la finLe swing se termine, mais Tiger woods est toujours actif : son bras droit est toujours tendu alors que son coude gauche est resté le plus près possible de son corps.

Le visage est maintenant tourné vers l’objectif et suit la balle des yeux.

Il est bien grand et de face.

Fin du swing de golf

Maintenant, il ne reste plus qu’à laisser le club s’arrêter naturellement en amenant le club derrière la tête.

Fin du swing de golf de Tiger WoodsTiger fini son swing de golf parfait, ou presque, en laissant ses bras s’enrouler autour de son cou.

Quelques conseils

Pour comprendre le swing de golf parfait, il faut comprendre le rôle du corps : Plus vous tordez un ressort, plus il va se remettre dans sa position d’origine avec force.

C’est la même chose pour votre coup : chaque élément du swing de golf a pour but d’accélérer la tête du club à l’impact.

Vos genoux, vos hanches, vos épaules, vos bras et vos mains apportent chacun leur participation à la vitesse angulaire du club autour de l’axe de rotation qu’est votre colonne vertébrale.

Quelle meilleure démonstration que celle du swing de golf de Tiger Woods ?


Analyse du swing de Tiger Woods – Etape 1 : la montée

Tiger Woods n’est pas seulement un immense champion : il produit quasiment un swing de golf parfait.

Ce swing de golf particulièrement synchronisé, équilibré et efficace, le voici en vidéo puis décortiqué étape par étape :

Le swing de golf de Tiger Woods : parfait
envoyé par
vincegz. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

Tiger Woods à l’adresse

Elément essentiel du swing, l’adresse détermine la suite du swing. Vous ne pouvez pas faire un bon swing de golf avec une mauvaise adresse.

Tiger Woods à l'adresse

  1. Le stance du Tigre est équilibré. Le poids du corps est légèrement sur sa jambre droite (arrière).
  2. L’épaule gauche, dirigée vers l’objectif, est légèrement plus haute que l’autre.
  3. Les bras sont relâchés, sans cassure et les mains décontractées.
  4. La tête est bien sur la balle.

La montée / backswing

Etape 1 : montée des bras

On ne le répétera jamais assez : le début du swing se fait avec les mains puis les bras. On voit ici que même le genou gauche n’a presque pas bougé. C’est le signe d’un grand golfeur.

Montée des brasPour débuter son swing, Tiger Woods ne bouge que les bras dans un mouvement rectiligne vers l’arrière. Son stance n’a pas changé.

Les épaules vont entrer en action.

Etape 2 : rotation des épaules

Le tronc va pivoter autour de la colonne vertébrale et l’épaule gauche va passer derrière la balle.

Rotation des épaulesLes bras sont à l’horizontale. On voit que les mains ont fini leur travail car le club est à la verticale.

Les épaules ont pivoté de 90° mais les hanches sont toujours quasiment face à la balle et le genou gauche a légèrement avancé. L’homme n’est pas en caoutchouc non plus ! La tête n’a pas quitté la balle des yeux.

Le poids est toujours sur la jambe droite.

Etape 3 : fin du backswing

Cette partie du swing de golf est celle où les pros vont faire la différence.

Souvent les joueurs amateurs vont faire de l’overswing : ils vont chercher trop loin et vont perdre le contrôle de leur swing.

Fin du backswingOn voit que le club est à l’horizontal. Les yeux sont toujours fixés sur la balle. Les hanches n’ont quasiment pas tourné, le genou gauche est toujours en place.

Le poids est resté sur la jambe droite depuis le début de la montée. Sur l’image, il est en train de changer et va passer sur la jambe gauche.

Cette montée est magnifique.

En effet, on voit que chacune des étapes de déclenchement se fait à un moment précis du swing de golf :

Quand le club est vertical (fin de la montée des bras, début de la rotation des épaules) ou horizontal (fin de la rotation des épaules et début de la descente).