Rentrez plus de putts avec ce petit truc

Avec un trou plus gros, ça paraît plus simple !

Imaginez un trou plus gros.

Il suffit de voir le trou plus gros pour rentrer plus de putts.
J’ai relayé cette information sur le compte scoop.it d’Idée Golf, il y a 15 jours et, ce week-end, je l’ai appliqué lors d’un parcours au Golf de Téoula

Ce parcours ne restera pas dans mes annales à l’exception de mon putting, qui a sauvé ma carte de score.

Pendant tout le parcours, j’ai appliqué ce petit truc et je l’ai constaté : en me convaincant que le trou était plus grand que je ne le voyais, j’ai rentré plus de putts.

Voici comment faire pour appliquer cela :

  1. Préparez votre putt en respectant totalement votre routine.
  2. Appliquez-vous à une bonne lecture des pentes, à une bonne lecture du grain
  3. Appliquez-vous à bien aligner votre stance et votre face de club vers votre point de visée
  4. Regardez une dernière fois le trou et imaginez-le grossir
  5. Ramenez votre regard sur la balle en gardant en tête l’image de ce trou agrandi et puttez

Il suffit d’imaginer un trou plus gros pour rentrer plus de putts

L’étude a été menée sur des dizaines golfeurs en projetant une image sur des trous de golf. Sur des petits trous on projetait des images d’un trou plus grand et sur des trous plus grand on projetait des images de trous plus petits.

Le résultat est sans appel : en projetant un trou plus grand, les joueurs avait un taux de réussite supérieur que ceux qui voyait le trou dans sa taille normale et inversement.

Il ne s’agit donc pas simplement de technique ou de chance mais bien de confiance.

Vous pouvez lire les conditions de cette étude (en anglais).

L’amélioration constatée avec un trou perçu comme 10% plus gros est une réussite de 10% supplémentaire. Cela représente pour un joueur amateur entre 3 et 4 putts de moins par parcours !

Comment utiliser cette découverte pour votre profit ?

Il faut d’abord bien respecter votre routine et les fondamentaux : alignement, lecture des pentes…

Il ne faut pas se dire que le putt rentrera juste parce qu’on s’imagine jouer un putt vers un trou plus gros. Si vous visez 3 mètres à gauche, votre balle ne va pas dévier. Vous n’êtes pas Dark Vador !

Non : il s’agit de terminer votre routine en regardant le trou et c’est là que ça se passe : quand vous avez le trou dans le viseur imaginez-le grossir.
Personnellement, je réussi à le voir environ 10 à 20% plus gros qu’il ne l’est vraiment.

Quand j’arrive à la « taille maximum », je remets mon regard sur la balle tout en gardant l’image de cet énorme trou dans mon esprit et je putte.

Comme mon cerveau s’est convaincu que ce putt serait facile (rentrer un putt dans un seau est bien moins dur que dans un verre d’eau) j’ai clairement senti mon geste plus délié, moins retenu : bref plus en confiance.

De plus, cela permet de garder son esprit focalisé sur le trou et pas sur la balle.

Vous le savez : au putting, plus de confiance, c’est un putt mieux attaqué, moins d’envie de regarder la balle tomber et pas ce petit coup vers la droite (pour les droitiers) qui fait rater le coup etc.

En résumé : en respectant votre routine, focalisez-vous en dernier sur le trou jusqu’à le voir grossir.
Cela pourra vous demander un peu d’entrainement, mais cet entraînement-là, vous pouvez le faire n’importe où : en regardant votre pouce, votre tasse de café, votre compteur de vitesse etc.

crédit photo : PaternitéPas d'utilisation commerciale Certains droits réservés par bill78704

Commenter avec Facebook :

Donnez votre avis sur “Rentrez plus de putts avec ce petit truc”

  1. Michael dit :

    Intèrressant. J’essayerais. Sans le LSD par contre… 🙂

Laisser une réponse