fbpx

Comment jouer une balle plus basse que les pieds au golf

Vous avez tendance à rater vos coups dès que vous devez jouer une balle plus basse que les pieds ?
Vous avez l’impression de ne pas être le même joueur quand vous passez du practice au parcours ? Que vous êtes régulier sur le tapis mais irrégulier sur le fairway ?

C’est le cas de très nombreux joueurs de golf et on dit à juste titre que « le chemin le plus long au golf est celui qui va du practice au départ du 1 ».

La différence entre le golf et les autres sports

Au golf, chaque coup est différent et une des choses qui va changer à chaque coup est le lie que vous allez avoir : la manière dont votre balle repose sur le sol.
Contrairement aux sports de tirs où rien ne change d’un tir à l’autre (en dehors du vent) ou contrairement aux sports « réactifs » où vous ne pouvez pas prendre le temps de vous placer, au golf, vous devez savoir vous placer correctement à chaque coup dans une situation différente.

La manière dont votre balle repose sur le sol (son lie, donc) va largement influencer le résultat de votre coup.

Dans ce premier article, je vais aborder la balle plus basse que les pieds car c’est un lie qui va souvent être rendu encore plus problématique par le défaut naturel le plus commun chez les golfeurs : le slice.

La balle plus basse que les pieds : conséquences sur le coup

Je suis assez étonné quand je parle avec des golfeurs : il semble souvent que personne ne leur a dit clairement ce qu’il se passait quand la balle n’est pas sur un tapis.

Pourtant, je me souviens que mon premier pro, Eric, me l’a expliqué de façon simple.

Quand la balle est plus basse que les pieds, le coup partira dans le sens de la pente, donc à droite pour un droiter.

Voila. C’est aussi simple que ça.

Il n’y a rien à faire pour l’empêcher mais ça veut dire que vous devez le prévoir quand vous allez jouer.

Par exemple, si le drapeau est situé au bord droit du green et que vous visez le drapeau, votre balle va certainement terminer à droite du drapeau, peut-être même à droite du green ce qui peut coûter cher s’il y a un bunker ou pire… de l’eau !

Autre conséquence aussi : vous allez avoir plus de mal à passer sous la balle.

En effet, vos bras ne sont pas élastique et si votre club fait la bonne distance pour relier vos épaules à un sol au niveau de vos pieds, si la balle est plus basse que vos pieds, vous allez être un peu court.

Vous risquez donc de toper la balle qui ne lèvera pas et donc, dans le cas d’une attaque de green, pitchera moins et prendra moins de backspin.
Elle va donc fuser et s’arrêtera moins vite.

Là aussi, les conséquences peuvent être dramatiques pour votre score s’il y a derrière à droite un obstacle d’eau ou de sable (sans parler de la déception de rater le green !).

Donc, comment faire ?

Balle plus basse que les pieds : jouer le coup

Visez au bon endroit

Première chose, vous devez absolument prévoir que votre balle va faire du fade (ou plus de fade) : visez à gauche de votre objectif et même largement à gauche des zones à risque (pour un droitier, avec la pente à droite).
S’il y a de l’eau ou un bunker dans le sens de la pente, cette pente va vous y amener naturellement. Donnez-vous de la marge !

Ce simple ajustement à lui seul va vous permettre de sauver des points sur votre carte de score.

Travaillez votre mise en place et vos appuis

Ensuite, vous devez avoir un bon équilibre.

La plupart des erreurs liées au lie viennent aussi d’un défaut d’équilibre. Comme vous allez devoir passer sous une balle qui est très basse, vous allez être plus en avant qu’à l’accoutumée et, donc, potentiellement, déséquilibré vers l’avant.

Ce déséquilibre vous forcera à vous redresser et là, un air shot peut survenir.

Vous devez impérativement vous plier plus vers l’avant et plus plier les genoux en gardant le dos bien droit.
Baissez votre centre de gravité en vous accroupissant légèrement.
Quand votre centre de gravité est plus bas, vous perdez en puissance, mais vous gagnez en stabilité.
En plus, ça vous rapproche de la balle.

Surtout, prenez bien votre club le plus long possible et éviter un grip trop court.

Restez bien bas lors du swing

Dans cette position accroupie, vous allez avoir tendance à vous relever. Il est vital que vous restiez bas le plus longtemps possible pour bien passer sous la balle.

Surtout ne pivotez pas sur vos orteils en tombant vers l’avant car vous pourriez faire une gratte.

Dernière chose : avec une position plus sur les talons que la normale, votre rotation sera moins facile et vous allez plus jouer votre coup avec les bras et les mains.
Cela risque de réduire la distance de votre coup.
Pensez à prendre un club plus fermé pour compenser ça (mais en pensant que ça va aussi rendre le fade plus puissant).

Pour aller plus loin ?

Je suis en train de préparer un programmer pour aider les golfeurs à baisser leur score en dehors du temps passé sur le practice (et peut-être même sans prendre de leçon supplémentaire…)

Vous voulez y participer ? Regardez ça :

>> https://forms.gle/vXVcMuepWemfupMz7

2 réflexions sur “Comment jouer une balle plus basse que les pieds au golf”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *