Et à la fin, c’est l’Europe qui gagne

Colin Montgomerie

@flikr - James Phelps

Par 14,5 points contre 13,5, Colin Montgomerie a mené l’équipe Ryder Cup européenne à la victoire.

Si le rôle du capitaine a pu sembler dans les autres années sans grande importance, la présence de Monty a certainement fait la différence entre succès et échec.

Sa décision de prendre José-Maria Olazabal dans son staff était bien inspirée : il a passé son temps à parcourir les fairways pour aider les 2 frères Molinari tout au long de leur première Ryder Cup.

Le coup de téléphone de Seve Ballesteros (joueur de golf le plus aimé en Ryder Cup) la veille de la compétition a renforcé les liens entre les joueurs.

Petit à petit, il a su faire au cours des 20 derniers mois une équipe intelligente et soudée.

S’il y avait eu des personnes pour douter de lui, plus personne ne doute à présent.

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse