Calculez votre vrai niveau de putting :est-ce que ça marche ?

J’ai eu à nouveau une discussion avec un internaute qui me dit :

« le nombre de putts est un faux débat car entre faire un putt de 70 cm suite à une belle approche-putt et un putt de 15 m , la différence est notable.[…] D’autre part les stats mondiales concernant le nombre de putts/partie sont un peu faussées car elles ne prennent pas en compte les putts joués de l’extérieur du green (le putt à l’extérieur du green, même situé à 10 cm étant considéré comme une approche au putter  ). Alors je sais  , des statistiques existent sur le nombre de putts réussis à telle ou telle distance du trou et celles-ci m’intéressent bien plus. »

C’est une discussion très intéressante et je voulais partager ma réponse avec vous (j’espère qu’il ne m’en voudra pas :)).

Dans son message, l’idée est de dire que le nombre de putts que nous allons faire dépend aussi (et surtout) de notre niveau de petit jeu et du nombre de greens en régulation (GiR) qu’on prend et que donc, regarder son score au putting n’est pas très fiable.

C’est logique :quand on rate le green de quelques centimètres et qu’on place l’approche à 20 cm du trou, on ne compte qu’un putt. Si on place son wedge à 1 mètre et qu’on le rentre, on ne compte qu’un putt.

Néanmoins, il ne faut pas se tromper sur ce dont on parle ici :on parle de moyenne c’est-à-dire le nombre de putts moyen qu’on va faire sur 10 ou 15 parties.

Sur une moyenne, on gomme l’effet chance et l’effet « forme du jour ».

En gros, en moyenne,

  • vous allez toujours prendre le même nombre de greens en régulation (c’est-à-dire qu’un jour vous en prenez 7, le suivant 3, le suivant 5 et c’est une moyenne de 5 GiR)
  • vous allez rater les Greens à peu près toujours de la même moyenne (un coup 130 mètres parce que vous avez fait un hors-limite, un coup 2 mètres, un coup 50 mètres pour une moyenne de 60,6 mètres).
  • vous atterrirez sur le green à peu près toujours à la même distance moyenne du drapeau (un coup 2 mètres, un coup 12 mètres, un coup 7 mètres, moyenne 7 mètres)
  • et donc, vous aurez toujours en moyenne les mêmes putts à jouer

C’est le principe de la moyenne :on gomme les extrêmes en prenant plus de scores en compte.

Effectivement, se dire « aujourd’hui, j’ai putté comme un joueur classé 40 » n’est pas tout-à-fait exact, mais honnêtement, si vous avez fait 43 putts, ce n’est pas que lié à votre jeu court :vous avez fait au moins 7 « 3-putts » voire un « 4-putts » ce qui veut dire que votre putting n’est vraiment pas bon du tout…

On est quand même sensé rentrer en 2 putts max sur chaque green !

Inversement se dire « aujourd’hui, j’ai putté comme un scratch » n’est pas tout à fait exact non plus… mais si vous avez fait 28 putts, c’est que vous avez soit rentré de belles ficelles soit que votre jeu court était formidable.

Le chiffre ne suffit pas… mais il donne quand même un niveau de performance.

En revanche, la moyenne, elle, donne un niveau réel : si votre moyenne est de 25 putts par parcours, je peux déjà vous assurer que vous faites peu, voire pas du tout, de 3 putts et que vous puttez excellemment… ou alors vous avez un petit jeu (en particulier les chips et les pitches) digne d’un scratch.
En effet, pour faire 25 putts, il faut faire seulement 7 fois 2 putts, jamais 3 putts et rentrer tout en 1 sinon. Et même en rentrant 2 ou 3 chips par parcours (c’est quand même déjà exceptionnel, même chez les pros !), ça fait une moyenne de 1,66 putts par trou sur les 15 trous qui restent et donc un niveau à 30 putts… qui est celui d’un joueur classé 1.

C’est certain que regarder les statistiques en fonction de la longueur du putt est bien plus exact… mais aussi largement bien plus compliqué à compter !

Déjà que la plupart des golfeurs ne comptent pas leurs putts du tout…

Si vous voulez savoir quel est votre index au putting, je vous ai préparé un guide pour le savoir

>> Téléchargement gratuit : Calculez votre index au putting

Dans ce guide je vous dis précisément quel est votre niveau moyen au putting et s’il améliore ou détériore votre score.

Le putting est un élément crucial pour scorer :c’est le seul coup qu’on joue avec l’intention ferme de rentrer dans le trou immédiatement

>> Cliquez ici pour connaître votre niveau réel au putting

A tout de suite

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse