Calculez votre index au putting

Le putting est l’élément le plus important du golf.

Tout d’abord, le putting représente près de la moitié des coups que vous allez jouer au golf (43% en moyenne). Le putter est le club que vous utilisez le plus sur le parcours avant le driver.

Deuxièmement, il faut garder en tête qu’un putt tapé à quelques centimètres du trou sans aucun risque de rater, un « tap-in », vaut autant de point qu’un drive de 250m.

Troisièmement, quelle que soit la longueur de vos drives, vous avez le même nombre de putts à jouer que n’importe quel autre joueur. Que vous arrivez en 5 ou en 2 sur le green d’un par 4 , vous jouez le même coup. Un putting performant est la clé pour scorer.

Quatrièmement, un putt en moins sur le green, c’est un coup en plus à jouer sur le fairway. Si vous faites 32 putts par parcours au lieu des 36 prévus dans le par, vous avez 4 coups de plus pour parcourir les fairways les plus longs. Vous transformez un par 4 très long en par 5 plus facile ou un par 5 en « par 6 ».

Ensuite, c’est le coup le plus simple à maîtriser techniquement. Pas besoin de capacité physique spéciale, ni de force, ni de souplesse. N’importe qui est capable de taper un putt de 20m (ce qui est déjà rare comme distance…)

Enfin, c’est le coup qui doit terminer dans le trou pour clore le score. Une fois que vous avez rentré la balle, vous avez votre score définitif.

Pour connaître votre « index de putting », comptez le nombre total  de putts que vous avez fait sur 18 trous (en comptant les « donnés » mais en excluant les putts joués depuis l’extérieur du green) et comparez votre index de putting à votre index réel dans le tableau suivant :

 

Nb Putts 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45
Index Putting -1 2 5 8 11 14 17 20 23 26 29 32 35 38 41 44 47

Que faire avec ce chiffre ?

1- Votre index putting est supérieur à votre index de jeu

Votre putting vous coûte un maximum de points :

Par exemple, vous faites 43 putts par parcours et vous êtes classé 24.
Ca a été mon cas pendant des années et c’est la raison pour laquelle j’ai commencé par travailler mon putting avant de me concentrer sur le reste de mon jeu. C’est un cercle vertueux !

Je jouais 24 avec 43 putts. En descendant mon nombre de putts à 36, soit 2 putts par trou, je baissais mon score de 7 points. Et c’est ce qu’il s’est passé. Je suis passé de 24 à 16 d’index en 3 compétitions simplement en baissant mon nombre de putts de 43 à 36.

Souvenez-vous : un putt en moins, c’est un coup de plus possible sur le fairway. Si vous avez 7 putts en moins, vous pouvez jouer 7 coups en plus sur le fairway et faire le même score ! Quand vous avez du mal à être en 2 sur le green d’un par 4, vous pouvez y être en 3 et jouer quand même un par…

Vous devez améliorer votre putting de toute urgence : jouer plus de 36 putts signifie que vous faites régulièrement des 3 putts.

>> Cliquez ici pour découvrir la formation complète pour améliorer votre putting

 

2- Votre index de putting est inférieur à votre index de jeu mais vous faites plus de 32 putts

Votre putting améliore votre score, c’est certain ! Mais, si jouer 36 putts par parcours est « le contrat », il est vraiment très simple de jouer 32 putts en moyenne sur 18 trous.

Ici aussi, vous devez absolument améliorer votre putting. Vous avez au moins 4 points à gagner, très facilement.

En utilisant les bons exercices et les bons leviers de confiance, jouer 32 putts est à la portée de n’importe quel golfeur, quels que soient son index, son niveau et le temps qu’il consacre à s’entraîner.

Là aussi, si vous manquez de longueur sur votre grand jeu, gagner ces 4 points vous permet de transformer 4 par 4 en 4 par 5 sans rien changer à votre score… ou de transformer un bogey en par…

5 minutes par jour, dans votre salon, suffisent à améliorer visiblement votre putting à condition de faire les bons exercices.

>> Cliquez ici pour découvrir la formation complète pour améliorer votre putting

 

3- Vous faites moins de 32 putts par parcours

Vous êtes un très bon putter et si vous ne faites jamais (ou exceptionnellement) des 3 putts, vous pouvez encore gagner quelques points en travaillant le reste de votre petit jeu.

Regardez de plus près votre nombre de putts après avoir joué un chip et après une sortie de bunker.

Il n’y a pas besoin d’être McIlroy ou Mickelson pour faire 29 putts par parcours : cela signifie simplement jouer approche + 1 putt ou bunker + 1 putt et être capable d’avoir des wedges plus précis.

 

Comment aller plus loin maintenant ?

C’est justement parce que mon putting n’était pas performant que « Putting 3D » a été la première formation que j’ai créée en 2013. Et depuis je suis allé encore plus loin…

Aujourd’hui, je joue entre 29 et 36 putts selon les jours (32 en moyenne). Par rapport à mes parcours à 43 putts, j’ai gagné 11 points… Rien d’étonnant que mon index soit passé de 24 à 16 en 3 compétitions puis à 14 lors d’une compétition suivante.

J’ai créé une formation encore plus pointue sur le putting et vous pouvez la rejoindre maintenant :

>> Cliquez ici pour découvrir la formation complète pour améliorer votre putting

Immédiatement après avoir validé votre accès, vous aurez votre 1ère vidéo sur le putting puis, chaque jour un podcast audio de coaching qui va accélérer votre progression.

A tout de suite sur le site privé

Jérôme

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse