Golf de Téoula : retour à la case départ

Golf de Téoula

source : flikr @IdeeGolf

Lundi, rendez-vous avez ma mère pour découvrir le golf de Téoula, lui montrer comment j’ai bien progressé depuis que j’ai repris le golf et voir si ma dernière séance d’entraînement au putting green de la Ramée a porté ses fruits.

Une nouvelle étape dans mon défi golf 2011 ?
Après 30 minutes de practice et 4h30 de combat acharné le résultat est là : 96 sur ce par 69 ! Catastrophe !

Débriefing salé avec moi-même : mon petit jeu n’était pas au rendez-vous et ça a été une vraie catastrophe, preuve, s’il en est, que le petit jeu est la clé du score.

Ce qui était bien

Dur de trouver du positif : mon grand jeu ne progresse pas d’un iota et mon petit jeu était catastrophique.

Alors cherchons bien :

Il faisait un temps magnifique et j’ai rejoué avec ma mère, ce que je n’avais plus fait depuis 3 ans au moins.
J’ai découvert un nouveau golf qui m’a plutôt plu, malgré des conditions de greens vraiment exécrables.

Pas grand chose.

Ah si :
J’ai pris des notes détaillées sur chaque trou (fairways pris au départ ou à droite/gauche, green pris en régulation ou pas, ou bien à droite, gauche, court ou long et enfin tout le petit jeu). Cela me permet une bien meilleure analyse.

Je partagerais cette méthode dans un prochain article.

Ce qui pourrait être mieux

Mon petit jeu :

Une vraie catastrophe que ce soit au putting ou aux approches roulées.
54 points engrangés sur ce type de coups. Plus de la moitié des coups joués.

3 approches roulées au pitch topées qui traversent le green, aucun green joué en 1 seul putt : une moyenne de 2,2 putts par green. Des putts systématiquement trop courts ou bien trop longs, des virgules etc… La totale !

Bon, ça, c’est pour le résultat, mais une des causes était aussi l’état des greens :
Le putting green avait été parfaitement préparé, mais avec la rosée du petit matin, les greens semblaient très roulant et prendre énormément les pentes.
En réalité, sur le parcours, les greens n’avaient pas été préparés et ils sautaient, ne prenaient pas les pentes sauf sur les 2 derniers qui venaient juste d’être faits.

Sur ces 2 trous, d’ailleurs, nous avons tous mieux putté.

Les sorties de bunker :

Pour la première fois, il m’a fallu 3 coups pour sortir d’un bunker…

Le grand jeu :

Tout en slice, toujours.

Comment l’améliorer ?

Du travail sur mon petit jeu, du travail et encore du travail ! Il faut vraiment que je sécurise ce secteur de mon jeu.

Même s’il est clair que les conditions n’étaient pas bonnes sur les greens, il faut vraiment que j’arrive à adapter mon petit jeu.

Je pense que mon grand jeu n’était pas moins bon que lors de mon dernier parcours. Mais avec 54 approches/putts, rien à faire. Personne ne peut rendre une bonne carte avec un petit jeu aussi catastrophique.

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse