Mon premier parcours de golf depuis 3 ans

Premier parcours sur le golf de la Ramée

Il a fini par arrêter de pleuvoir

« Souviens-toi qu’un avion décolle face au vent ». C’est avec cette phrase que je me suis motivé ce matin.

Nouvelle étape de mon défi golf pour 2011, j’avais prévu de retourner jouer sur le parcours aujourd’hui.
C’était sans compter sur les éléments. Une pluie dense s’abattait sur Toulouse aujourd’hui et la température ne dépassait pas les 8°.

Malgré cela, j’y suis allé et j’ai fait mon premier 18 trous depuis bien longtemps sur le golf de Toulouse la Ramée en bravant la météo.

Quelles conclusions pour ce premier parcours ?

Ce qui était bien

J’y suis allé ! Pourtant j’avais plein de bonnes raisons de ne pas y aller : la pluie qui tombait à verse, impossible de trouver des vêtements appropriés.
Mais je suis parti et j’ai fait mon parcours.

J’ai fait 18 trous. Malgré le froid mordant et le fait que j’étais parti mal équipé.  Je tiens à remercier la personne qui m’a accueilli au golf et a accepté que je ne paie les 9 derniers trous qu’après avoir fait les 9 premiers. Sympa.

J’ai scoré 37 sans jamais avoir fait plus qu’un triple bogey, fait un retour en +15 et surtout terminer par 4 bogeys d’affilée.

Sur les 5 derniers trous, je me suis juste concentré sur 2 choses :

  • Baisser le rythme de mes swings
  • Dépasser le trou au putt

Ah et puis le physique. Même pas fatigué alors qu’avant je rentrai épuisé.

Ce qui pourrait être mieux

Du calme ! Il faut vraiment que je maîtrise mon mental, mon agressivité.
Qu’est-ce que je peux m’énerver contre le temps qu’il fait, le froid, le vent… Le golf demande de la concentration et du rythme.

Des vêtements de golf contre la pluie.
Il me faut une tenue adéquate. Je ne savais pas comment m’habiller avant de partir et ce n’était pas mieux pendant le parcours.

Le swing.
Bon, là, c’est une catastrophe objective. Fade, slice et pull. Mais rien de bien étonnant quand on voit mon swing de golf en vidéo.
Le pire était encore dans la fameuse « zone où tout se joue ».

Le putting.
J’ai une moyenne de 2,5 putts.

Comment faire pour que ce soit mieux

Je dois maîtriser mes émotions. Apprendre à accepter les éléments extérieurs. OK il pleut, mais que  puis-je y faire ? D’accord mon swing est pourri après 6 ans sans m’entraîner sérieusement. Mais pendant ce parcours, que puis-je y faire ?
Des exercices respiratoires entre les coups seraient les bienvenus.

Et puis la conséquence sur mon swing : taper moins vite, moins loin, moins fort. En ralentissant mon swing j’ai réussi à aligner 4 bogeys.
J’ai aussi réussi en me forçant à dépasser le trou au putting.

Pour les vêtements, c’est bientôt les soldes : ça pourrait être le bon moment pour acheter une tenue de golf en promo.

En résumé

C’est à peu près aussi catastrophique que je me l’imaginais, mais avec quelques rayons de soleil. En maîtrisant mon stress, j’ai réussi à faire quelques bonnes choses.

Il faut surtout que je travaille mon swing. Ce coup d’épaule ne me permettra pas d’atteindre mon objectif.

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse