fbpx

Régularité au golf : la méthode rapide pour y parvenir

Pour commencer, je vais tordre le cou à une légende sur la régularité au golf.

La légende des 10 000 heures

Vous avez sûrement déjà entendu dire qu’il fallait 10 000 heures pour maîtriser un domaine ou, pour le golf, qu’il fallait avoir tapé 10 000 balles avant de savoir jouer.
Et donc, vous vous êtes peut-être dire que pour être régulier au golf, il vous fallait avoir tapé des dizaines de milliers de balles et avoir pasé des heures et des heures sur un tapis de practice.

Bonne nouvelle : c’est totalement faux !

En effet, cette légende urbaine vient d’une étude qui avait été faite sur les Grands Maîtres d’échec qui avaient passé, effectivement, 10 000 heures pour atteindre ce niveau.

Car oui, s’il faut bien 10 000 heures pour devenir Grand Maître (ou joueur de la PGA), il faut bien moins que ça pour apprendre une nouvelle compétence et donc pour atteindre un autre palier de compétence.

Pour écrire son livre « The First 20 Hours », Josh Kaufman a recherché combien de temps il fallait pour atteindre un niveau de compétence suffisant qui permet d’obtenir un niveau satisfaisant et il est arrivé à une durée de 20 heures.

Quel niveau de régularité au golf voulez-vous atteindre ?

Car c’est là que ce situe le souci : est-ce qu’on a vraiment besoin de jouer comme McIlroy pour être un bon golfeur ? Est-ce qu’on a besoin d’être Tiger Woods pour se faire plaisir au golf ? Est-ce qu’il faut le swing de DeChambeau ne serait-ce que pour jouer un Grand Prix ?

Non.

Bien sûr que non !

Donc la question du temps nécessaire à apprendre dépend avant tout de notre objectif.

Bien sûr si votre objectif est de devenir pro de golf ou de jouer sur l’European Tour, il va vous falloir du temps. Beaucoup de temps et d’entraînement.

Mais si votre objectif est d’être meilleur que, disons, 25% des golfeurs de votre club (ie : vous voulez être classé 24) c’est beaucoup plus facile (et à la portée de n’importe qui).

En revanche, si vous voulez atteindre cet objectif le plus vite possible, alors vous ne devez pas vous éparpiller et, toujours selon Josh Kaufman, le plus important est de diviser la compétence nécessaire dans des « micro-compétences » qui seront faciles à maîtriser et surtout facile à travailler.

Par exemple, pour jouer 24 (donc faire moins de 96 coups par parcours), vous devez savoir :

  1. Faire moins de 2 putts par parcours
  2. Sortir des bunkers du premier coup
  3. Jouer une approche roulée
  4. Faire une approche levée
  5. Avoir un coup raisonnablement droit de 80m pour les hommes et 60m pour les dames
  6. Savoir faire un coup raisonnablement droit de 175m pour les hommes et 150m pour les dames
  7. Avoir une stratégie qui vous évite les pénalités.

Rien d’autre.

Sérieusement.

Vous n’avez pas besoin de claquer des drives de 260m ou savoir faire un lob shot.

Jouer moins de 100, c’est juste facile si vous vous décidez à jouer la sécurité absolue… même si ça paraît chiant comme un jour de pluie au bord de la mer en plein mois de Juillet.
D’autant plus facile que vous n’essayez pas de jouer un autre jeu que celui qui est nécessaire pour jouer 100.

Pourquoi apprendre le golf est difficile ?

Le problème du golf, c’est qu’on joue avec des instruments différents des coups différents à des endroits différents.
C’est ce qui le rend long à apprendre.

On doit apprendre :

  • les putts et la lecture des greens.
  • les approches roulées et si on veut être performant avec le sand, le pitch, le 9 et le 7 (et parfois aussi avec l’hybride, le bois et même le driver)
  • à sortir des bunkers en levant la balle, en dosant la distance mais en sachant quand même l’arrêter
  •  les approches levées en quart, demi et trois quart de swing et pour être précis savoir les faire avec le sand, le gap, le pitch, le 9, le 8 et le 7
  • à jouer des fers, des hybrides, des bois en sachant les jouer sur le fairway, dans le rough, en pente et en dévers
  • Et le drive.

Et comme si ça ne suffisait pas, on doit aussi savoir jouer une balle basse pour sortir des arbres ou une balle haute pour passer au-dessus et même savoir faire tourner la balle de droite à gauche ou de gauche à droite en fonction des obstacles ou de la forme des greens…

Evidemment que pour maîtriser tout ça, il faut du temps…

Mais pourquoi apprendre le golf c’est facile ?

Mais si on se contente de dire qu’on doit savoir :

  • putter suffisamment bien pour faire moins de 2 putts
  • faire une approche roulée au PW ou au fer 9
  • sortir à tous les coups d’un bunker, peu importe où on finit
  • jouer un fer 7
  • réussir un bois 5
  • produire une balle basse

C’est quand même bien plus simple !!!

Pour jouer moins de 100, il faut juste maîtriser ça et avoir un mental suffisamment costaud pour éviter que son ego nous mette dans une position qui nous demanderait de jouer autre chose que ça.

Et ça, ça s’apprend en 20 heures. Pas plus.

Si vous voulez connaître la stratégie complète pour y parvenir, je vous l’explique en détail ici :

>> https://formations.idee-golf.fr/3-etapes-regularite-golf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *