Jouez votre meilleur score au golf : bunkers et chipping

C'est au bord du green qu'on gagne les points

flikr - @danperry.com

Cet article est la suite de l’article mieux jouer au golf : les obstacles.
Dans cet article nous parlerons un peu plus de technique de golf en abordant le chiping et les bunkers.

Autant jusqu’ici, j’avais surtout abordé le côté coaching, autant dans la zone de 3 à 4 mètres autour du green, la technique peut prendre  le pas sur l’intention.

En  effet, vous pouvez avoir des coups très moyens et toujours jouer le bogey jusqu’au bord du green.
Mais si vous ne savez pas sortir du premier coup d’un bunker ou que vous ne savez pas jouer une approche roulée sans la gratter ou la toper, votre score va augmenter de façon dramatique.

Les bunker de défense

Beaucoup de joueurs de golf débutants paniquent une fois tombés dans un bunker. Pourtant sortir d’un bunker est très simple.

Ce qu’il faut savoir :

  1. Mettez bien vos épaules parallèles à la pente
  2. Enfoncez bien vos pieds dans le sable
  3. Ouvrez bien la face de club
  4. Ouvrez bien votre stance

Après, votre objectif est de régler la longueur de votre balle par la quantité de sable que vous allez embarquer. Ce n’est pas votre swing qui détermine la longueur, c’est la quantité de sable.

Mais regardez plutôt cette vidéo :

Sortie de bunker en descente
envoyé par VivreGolf. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

Les approches roulées

Quand vous jouez au golf, il arrive fréquemment que votre balle s’arrête à moins d’un ou 2 mètres du green.

Ce coup est un coup important car il faut le considérer comme un putt.

Si vous êtes dans cette situation, vous devez viser le couple approche-putt pour terminer ce trou. Bref, il vous reste 2 coups pour conclure.

La technique de ce coup est bien expliquée sur cette vidéo :

L’approche roulee
envoyé par VivreGolf. – Foot, rugby, surf et encore plus de sports en vidéo.

Beaucoup de débutants se demandent quel club choisir pour faire une approche roulée. En fait, c’est très simple.

  • Si vous jouez un fer 7 votre balle passera environ 1/3 de son temps en l’air et 2/3 de son temps à rouler.
  • Avec un fer 9, c’est 1/2 en l’air et 1/2 à rouler
  • Avec un sand wedge, c’est 2/3 en l’air et 1/3 à rouler.

Pour choisir quel club utiliser, vous devez regarder le rapport distance d’herbe à franchir / distance à rouler sur le green.

Il ne vous reste plus qu’à viser le point de chute et à faire votre mouvement.

Petite astuce : repérez un défaut de l’herbe près de l’endroit que vous visez et ne vous concentrez que sur ce point.

En résumé

C’est la fin de cette série d’articles, j’espère qu’elle vous aura apporté quelques réponses concernant une stratégie à adopter sur un parcours de golf et la façon de mieux jouer.

Je ne parlerai pas du putting dans cette série car c’est un sujet plutôt technique à part pour en dire un mot :

Si vous puttez trop court, vous ne rentrerez jamais votre balle. La seule chance que vous avez de finir avec un seul putt, c’est de dépasser le trou. « Never up, never in » disent les anglais : jamais au dessus, jamais dedans.

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse