fbpx

Comment réussir une approche au-dessus de l’eau ?

Jouer une approche au-dessus de l'eau
Jouer une approche au-dessus de l’eau

S’il y a bien un coup qui stresse la grande majorité des golfeurs, c’est l’approche de green au-dessus de l’eau. Pourtant, autant ce type de disposition peut paraître impressionnant, autant la même situation _ sans l’eau _ ne vous poserait absolument aucun problème.

L’eau fait vraiment très peur car elle sanctionne lourdement un coup raté. Alors qu’un coup trop court (top, gratte) provoque déjà un certain embarras chez n’importe quel golfeur (une petite honte…), ici, on y ajoute une pénalité (un point de pénalité pour reculer en se droppant et rejouer d’un point parfois pas très éloigné de là où nous avions tapé notre premier coup) et la perte d’une balle (à laquelle parfois, il faut le reconnaître, on s’attache…).

Voici 5 clés pour mieux réussir ce type de coups :

  • Respirez un grand coup, voire deux
  • Repérez le point le plus bas de votre swing
  • Utilisez une cible intermédiaire
  • Relâchez vos bras à l’adresse
  • Faites votre backswing complètement

Les gens qui gèrent du stress le savent : la respiration permet de mieux se concentrer et se relaxer. Lorsque vous stressez, votre rythme de respiration s’accélère. Vous inspirez, puis vous expirez instantanément et vous recommencez très rapidement.
En prenant le temps de respirer (comptez 3 temps pour l’inspiration, puis 3 temps pour l’expiration) vous allez modifier votre humeur. En effet, pour votre corps le stress et le rythme respiratoire sont équivalents. Vous respirez vite quand vous stressez et vous stressez quand vous respirez vite.
En ralentissant la respiration, vous diminuez le stress (au moins jusqu’au moment où vous aurez le temps de reprendre conscience du danger).

Il est très important de bien respecter la séquence balle -> sol lors de votre frappe. Le danger est de gratter (sol -> balle) ou de toper (balle mais pas de sol).
En faisant quelques coups d’essais (je parle plus longuement des coups d’essais dans Objectif Index 18 : Le Plan d’Action Complet pour Jouer sous le Bogey), vous allez remarquer l’emplacement du début de votre divot.
C’est à cet endroit que vous allez adresser votre club par rapport à la balle pour favoriser le contact sol/balle.

Lors de votre procédure d’alignement, repérez un point à 50 cm/1m devant votre balle pour vous aligner. En vous concentrant sur ce point, l’eau ne sera plus dans votre champ de vision.
En l’éliminant ainsi, vous allez réduire votre stress et cela va donc favoriser le relâchement. Si vous passez votre temps à regarder l’obstacle, tout le reste n’a aucun intérêt !

Relâchez bien vos bras : comme pour la respiration, le stress tend les muscles et les muscles tendus augmentent le stress.
En laissant vos muscles se détendre, vous allez indiquer à votre corps que la tension descend. Vous enclenchez un processus qui vous permettra de mieux jouer.

Avec le stress, la tension musculaire et la peur de rater, le golfeur va avoir tendance à vouloir plus contrôler son coup et donc à raccourcir son backswing. C’est une erreur car en faisant cela, il va modifier son swing naturel.
Pour jouer un coup compliqué, il vaut mieux jouer le swing qu’on a travaillé au practice, pas celui qu’on joue une fois de temps en temps !
Faites un backswing complet et terminez avec un finish complet de manière à garantir que vous accélérez à l’impact. Un contact avec la balle joué lors d’une phase où le club ralentit va entraîner un coup sans consistance qui va souvent rester court.

Dans tous les cas, si votre coup termine dans l’eau, souvenez-vous que cela arrive. Surtout chez les amateurs. Mais si vous respectez bien ces 5 points-clé, cela devrait vous arriver beaucoup moins souvent.

Si vous voulez progresser rapidement, découvrez Objectif : Index 18 >

Découvrez Objectif Index 18

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *