3 tests rapides pour mesurer votre putting

Une balle de golf au bord du trou

3 tests rapides pour mesurer votre putting

Que ce soit dans les tests de Pelz ou dans le livre Coach perso : golf le putting revêt une importance particulière.

Les tests de Pelz se concentrent sur le petit jeu et le putting alors que le livre Coach perso : golf commence en consacrant 2 chapitres au putting.

Le putting représente près de la moitié des coups de golf que vous jouerez et il doit donc être votre meilleur allié et c’est pour cette raison que j’ai publié mon guide gratuit : 3 conseils techniques pour mieux putter.

Comment tester rapidement votre putting et savoir si vous pourrez compter sur lui ?

Lire la suite »


Comment jouer sous le bogey sans longueur ?

Tout le monde peut jouer au golf

Source : flickr - @Gavin Hyland

Si vous commencez le golf sur le tard, votre principal problème sera votre manque de longueur que ce soit au drive ou avec les fers.

Vous avez l’impression d’être à la peine tout le long du trou et vous arrivez avec un gros retard à rattraper autour du green.
Vous avez alors du mal à vous motiver pour sauver le double ou le triple bogey et vous finissez avec une croix…

Quand vous jouez avec un jeune ou avec un joueur de bon niveau, vous êtes épaté par les longueurs qu’ils produisent. Du coup, vous avez tendance à vouloir « allonger » vos coups et vous finissez par rater vos balles.

Bref, vous voulez rattraper votre retard sur le fairway et vous déjouez : votre grand jeu se dérègle et le parcours devient un vrai supplice

Lire la suite »


5 clés pour jouer un coup en descente au golf

Jouer un coup en descente

Jouer en descente

Jouer un coup en descente est bien souvent un des coups les plus difficiles à maîtriser pour un golfeur débutant.

Même les meilleurs redoutent ce genre de coup. Si en plus le green est en hauteur, c’est clairement un cauchemar !

C’est pourtant, ici, dans la zone où tout se joue, que vous n’avez plus le droit à l’erreur !

Quand votre lie est en descente, vous allez avoir du mal à lever la balle. Mais vous pouvez vous simplifier la vie en respectant ces 5 points…

Lire la suite »


3 réglages pour driver avec un club nouvelle génération

Une balle sur son tee : un driver à venir

Source Flickr - @dwyman

Avec les nouveaux drivers à tête creuse qu’on trouve maintenant, le tee tel qu’on l’a connu ces 100 dernières années est voué à l’extinction.

Ces nouveaux drivers permettent de jouer des balles plus longues et avec des trajectoires plus hautes et cela grâce à 2 apports technologiques :

1- L’effet trampoline
2- Une meilleure répartition des masses

En effet, les faces de ces clubs de golf nouvelle génération sont plus souples : la balle s’enfonce dedans et la fibre de carbone restitue ensuite cette puissance.

D’autre part, en répartissant mieux les masses autour du sweet spot (le point idéal de contact) et en creusant les têtes, la surface du sweet spot a été augmentée.

Mais maîtriser ces nouveaux drivers de golf demande de les jouer d’une façon légèrement différente.

Comme j’utilise toujours mon vieux driver mais que j’en ai testé un nouveau récemment, voici les 3 conseils qu’on m’a donnés pour réussir à utiliser toute la puissance de ces clubs.

Lire la suite »


Un mois de practice : évolution de mon swing de golf

Mon défi 2011 continue : me remettre à jouer au golf (ça, c’est fait !) et atteindre la première série avant la fin du mois de juin.

Pour remplir cet objectif, je compte travailler 3 grands axes :

1- Me focaliser sur l’aspect mental

2- Travailler mon petit jeu

3- Stabiliser et améliorer mon grand jeu

Le 30/12 je filmai donc mon swing de golf au practice. et j’ai recommencé cet exercice un mois plus tard. J’ai donc fait un montage des 2 swings au fer 8 pour comparaison :

Lire la suite »


Moe Norman : un golfeur exceptionnel (anglais)

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir cette vidéo qui parle de Moe Norman.

Surnommé le « King of Swing » Moe Norman avait un swing de golf tellement régulier qu’il aurait pu jouer dans le noir.
On l’appelait aussi « Pipeline Moe » pour l’exactitude de chacun de ses swing. Il a été un des premiers joueurs à obtenir 59 sur plusieurs parcours.
Moe Norman avait inventé sa propre technique de golf, son propre swing correspondant à sa morphologie.

Pour ceux qui parlent anglais, voici une vidéo qui relate ses exploits :


Analyse du swing de Tiger Woods – Etape 2 : la frappe

Cet article est la suite de l’analyse du swing de golf de Tiger Woods.

Tiger Woods n’est pas seulement un immense champion : il produit quasiment un swing de golf parfait.

Ce swing de golf particulièrement synchronisé, équilibré et efficace, le voici en vidéo puis décortiqué étape par étape :

Le swing de golf de Tiger Woods : parfait
envoyé par
vincegz. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

L’attaque

C’est le moment du swing de golf où on passe de la phase d’armement à celle de frappe.

L'attaqueOn le voit nettement ici : le poids du corps est sur la jambe avant, les hanches ont déjà commencé de tourner, mais pas encore les épaules.

La tête est toujours sur la balle.

Avant l’impact

C’est le moment où, les genoux et les hanches ayant été désarmés, les bras et les mains vont travailler.

Avant l'impactIci, on voit que dans cette phase du swing, alors que les bras sont déjà au niveau de la balle, les hances sont déjà face à l’objectif.

Les mains sont toujours en retard, et vont venir fouetter la balle.

Le poids du corps est toujours vers l’avant, le talon droit est totalement décollé du sol. Le genou droit peut pivoter.

Impact

Les mains et les poignets jouent leurs rôles et vont venir fouetter la balle.

impactA ce moment-là, la vitesse de la tête du club est à son maximum dans le swing de golf de Tiger : 220 kilomètres / heure ! La balle sortira du club à 300 kilomètres/heure.

Remarquez que tout le poids est sur la jambe gauche, les bras et les mains sont passées devant les hanches, mais la tête est toujours fixée sur la balle.

Sortie des bras

Un autre moment de défaut des golfeurs : une mauvaise sortie.

Sortie des brasA ce moment du swing, remarquez que le club est horizontal, les bras tendus et la tête toujours sur l’endroit où reposait la balle.

Souvenez-vous que le swing de golf est un geste de lancer : on le voit bien ici, Tiger Wood lance son club vers l’avant !

Ce n’est que passé ce moment que la tête va se libérer du tee.

Finition

Un mouvement arrêté trop tôt entraîne la perte de l’efficacité du mouvement. Il faut donc finir « grand et de face » comme disait mon prof de sport.

Juste avant la finLe swing se termine, mais Tiger woods est toujours actif : son bras droit est toujours tendu alors que son coude gauche est resté le plus près possible de son corps.

Le visage est maintenant tourné vers l’objectif et suit la balle des yeux.

Il est bien grand et de face.

Fin du swing de golf

Maintenant, il ne reste plus qu’à laisser le club s’arrêter naturellement en amenant le club derrière la tête.

Fin du swing de golf de Tiger WoodsTiger fini son swing de golf parfait, ou presque, en laissant ses bras s’enrouler autour de son cou.

Quelques conseils

Pour comprendre le swing de golf parfait, il faut comprendre le rôle du corps : Plus vous tordez un ressort, plus il va se remettre dans sa position d’origine avec force.

C’est la même chose pour votre coup : chaque élément du swing de golf a pour but d’accélérer la tête du club à l’impact.

Vos genoux, vos hanches, vos épaules, vos bras et vos mains apportent chacun leur participation à la vitesse angulaire du club autour de l’axe de rotation qu’est votre colonne vertébrale.

Quelle meilleure démonstration que celle du swing de golf de Tiger Woods ?


Analyse du swing de Tiger Woods – Etape 1 : la montée

Tiger Woods n’est pas seulement un immense champion : il produit quasiment un swing de golf parfait.

Ce swing de golf particulièrement synchronisé, équilibré et efficace, le voici en vidéo puis décortiqué étape par étape :

Le swing de golf de Tiger Woods : parfait
envoyé par
vincegz. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

Tiger Woods à l’adresse

Elément essentiel du swing, l’adresse détermine la suite du swing. Vous ne pouvez pas faire un bon swing de golf avec une mauvaise adresse.

Tiger Woods à l'adresse

  1. Le stance du Tigre est équilibré. Le poids du corps est légèrement sur sa jambre droite (arrière).
  2. L’épaule gauche, dirigée vers l’objectif, est légèrement plus haute que l’autre.
  3. Les bras sont relâchés, sans cassure et les mains décontractées.
  4. La tête est bien sur la balle.

La montée / backswing

Etape 1 : montée des bras

On ne le répétera jamais assez : le début du swing se fait avec les mains puis les bras. On voit ici que même le genou gauche n’a presque pas bougé. C’est le signe d’un grand golfeur.

Montée des brasPour débuter son swing, Tiger Woods ne bouge que les bras dans un mouvement rectiligne vers l’arrière. Son stance n’a pas changé.

Les épaules vont entrer en action.

Etape 2 : rotation des épaules

Le tronc va pivoter autour de la colonne vertébrale et l’épaule gauche va passer derrière la balle.

Rotation des épaulesLes bras sont à l’horizontale. On voit que les mains ont fini leur travail car le club est à la verticale.

Les épaules ont pivoté de 90° mais les hanches sont toujours quasiment face à la balle et le genou gauche a légèrement avancé. L’homme n’est pas en caoutchouc non plus ! La tête n’a pas quitté la balle des yeux.

Le poids est toujours sur la jambe droite.

Etape 3 : fin du backswing

Cette partie du swing de golf est celle où les pros vont faire la différence.

Souvent les joueurs amateurs vont faire de l’overswing : ils vont chercher trop loin et vont perdre le contrôle de leur swing.

Fin du backswingOn voit que le club est à l’horizontal. Les yeux sont toujours fixés sur la balle. Les hanches n’ont quasiment pas tourné, le genou gauche est toujours en place.

Le poids est resté sur la jambe droite depuis le début de la montée. Sur l’image, il est en train de changer et va passer sur la jambe gauche.

Cette montée est magnifique.

En effet, on voit que chacune des étapes de déclenchement se fait à un moment précis du swing de golf :

Quand le club est vertical (fin de la montée des bras, début de la rotation des épaules) ou horizontal (fin de la rotation des épaules et début de la descente).