Une erreur à ne pas commettre pour sortir des bunkers

Aimez les bunkers !

Aimez les bunkers !

Je ne suis pas un pro, mais la plupart de mes partenaires de jeu me font des compliments sur mes sorties de bunker. Quand je les regarde jouer, je comprends parfaitement ce qui les empêche de sortir ! Un petit détail qui tue…

Ils n’enfoncent pas leurs pieds dans le bunker !

En effet, avant chaque coup dans le bunker, mon pro m’a dit qu’il fallait que j’enfonce mes pieds dans le sable. Il y avait une raison à cela : Quand vous voulez sortir la balle du bunker, vous devez passer sous la balle.

Ca n’a l’air de rien, c’est une évidence pour n’importe quel coup de golf à une petite exception près.
Lors d’un coup de fairway, si vous ne passez pas parfaitement sous la balle, celle-ci va filer droit. « Commercial« , comme on dit, mais ça va faire un peu de distance.

Or dans un bunker, il y a souvent une lèvre à passer, votre balle doit impérativement monter vite pour passer cette lèvre, sinon, elle va toucher et retomber dans le bunker avec, parfois, un lie encore pire.

Mais si vous enfoncez vos pieds dans le sable (en les faisant tourner 4 ou 5 fois de droite à gauche), vous allez baisser le point de contact entre le sol et le club et passer plus facilement sous la balle.

Regardez bien la vidéo suivante, tout y est bien expliqué sauf ce point ! Et pourtant, vous verrez que le pro enfonce bien ses pieds dans le sable : c’est tellement une évidence pour les bons joueurs, qu’ils l’oublientcomplètement.

Si le reste de votre swing est correct, cet ajustement de vos pieds va vous permettre de sortir à tous les coups !

Et souvenez vous qu’une balle dans le bunker a au moins le mérite de ne pas être perdue.

Et vous : trouvez-vous difficile de sortir des bunkers ?

Commenter avec Facebook :

Donnez votre avis sur “Une erreur à ne pas commettre pour sortir des bunkers”

  1. Jpi dit :

    C est tellement facile quant on regarde. !!!mais dans le réel toujours difficile

    • Personnellement, j’arrive très bien à sortir et je suis persuadé que la raison principale est que j’enfonce bien mes pieds.
      Je n’ai pas beaucoup travaillé ce coup, et j’en fais, finalement, peu (il n’y a pas toujours de bunker d’entraînement là où je fais mon practice).

Laisser une réponse