3 raisons pour travailler votre putting au golf

Pourquoi travailler sur le putting green ?

Pourquoi travailler sur le putting green ?

Si beaucoup de joueurs ont du mal à se mettre au « driving range » pour taper 2 ou 3 seaux de balle, il y en a encore moins pour se mettre sur le putting green pour une séance de travail au putting.

Pourtant, beaucoup de joueurs s’énervent de faire un 3 putts après avoir frappé un si joli départ et un si joli fer transformant une occasion de birdie en double bogey !

La plupart des joueurs de golf deviennent nerveux au moment de taper un petit putt et parfois nous aimerions bien que nos partenaires nous lâchent un « donné » !

Nous avons tous ce stress !

Voici donc le Top 3 des raisons pour lesquelles vous devriez aller dès aujourd’hui sur le putting green au lieu d’aller au practice :

  1. 43% des coups tapés par les golfeurs amateurs sont des putts
  2. Vous utilisez votre putter 2 fois plus que n’importe quel club dans votre sac
  3. Peu importe la beauté de vos drives, tant que vous n’avez pas fait rouler la balle dans le trou, vous n’avez pas fini le  trou

Et à la fin de la journée, ce qui restera, ce sont les birdies et les pars que vous ferez et ceux que vous sauverez avec un superbe putt de 5 mètres !

Bref, tout ce qui compte, c’est votre score !

Si vous regardez les stats des stars de la PGA, vous verrez que la moyenne des joueurs est de 23 putts/tour. Certains ont même rendu des cartes avec 19 putts. Quelques exemples :

  • Tiger Woods a une moyenne à 28,91 putts en 2012
  • Rory Mc Ilroy 28,72
  • Phil Mickelson à 28,49
  • Bubba Watson à 29,73
  • Adam Scott à 29,03

Bien sûr, une telle performance ne provient pas uniquement de leur putting.
Le capacité à poser des wedges et des bunkers prêt du drapeau, de faire rouler les chips à moins de 50 cm du trou, cela aide beaucoup.

Mais si on regarde le nombre de 1-putt rentrés, c’est encore plus impressionnant  : Woods en rentre près de 45% et Mc Ilroy près de 43% ! Et le tout pour des distances moyennes de plus de 2 mètres 80 !

Vous l’avez compris, votre statistique de putts rentrés détermine largement votre performance. Impossible d’arriver à jouer moins de 18 avec une moyenne supérieure à 2,5 !

Alors, dès votre prochain parcours, prenez des notes :

Notez :

  1. Les fairways touchés depuis le départ (par 4 et 5)
  2. Les greens touchés en régulation (c’est à dire le par moins 2)
  3. Les approches (A) et les bunkers de bord de green (B)
  4. Les putts à partir du moment où la balle repose sur le green

Dites moi dans les commentaires quel serait votre gain en points si vous baissiez votre nombre de putts de 3 ou 4 par parcours.
Quel serait alors votre nombre de putts / round (ie : nombre de putts divisé par 18).

Je lirai vos réponses avec attention !

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse