Putting Zen : bien putter au golf en utilisant la philosophie Zen


Confiance et concentration consituent un socle pour bien putter au golf.
Joe Parent, enseignant de golf, nous propose sa vision axée autour de la philosophie Zen et d’une solide dose de technique dans son livre « Putting Zen : La Maîtrise de Soi autour du Green ».

Putting Zen : La Maîtrise de Soi sur le Green, fait incontestablement partie de ces livres qui fondent leur raisonnement sur un postulat fort : pour bien putter, il faut être « zen ».

Alors forcément : on aime ou on n’aime pas Putting Zen, mais ça ne laisse pas indifférent. Surtout la première partie qui aborde en profondeur la concentration.

La seconde partie, plus technique, est objectivement plus intéressante car elle aborde les problématiques d’alignement de lecture de pente, de routine et de swing de manière moins mystique.

La troisième partie, enfin, parle de la préparation mentale et aborde les principaux blocages psychologiques que rencontre un golfeur.

Alors, au final que penser de ce livre ?

Zen, soyons zen

Franchement, j’ai eu du mal à lire la première partie.

Même si je suis plutôt un partisan du Zen dans ma vie et même si l’association au putting me paraît intelligente, j’ai trouvé que le départ était un peu tiré par les cheveux.

A posteriori, je me rends compte que j’aurais beaucoup de mal à vous dire de quoi ces pages parlaient sans ouvrir le livre pour en égrener les titres des chapitres.

Un peu de technique

La  seconde partie est bien plus intéressante et, à mon avis, vaut la lecture du livre à elle seule.

Tout ce qui concerne la lecture du green, des pentes, du paysage autour, du grain de l’herbe, de l’attention à porter aux personnes qui puttent avant nous, tout cela est très intelligemment pensé et admirablement écrit.

Les conseils deviennent évidence et on en arrive à se demander pourquoi on ne le fait pas déjà ?

J’ai particulièrement apprécié (pour l’avoir vécu) cette explication que je paraphrase :

Regardez bien la déclivité générale du trou. Si la vallée se trouve à votre droite, il est évident que le green penchera vers la droite.
C’est une nécessité lors de la création du parcours pour parvenir à faire un bon drainage du green.

Tellement évident et pourtant qui ne s’est pas fait avoir sur un green à flanc de colline en le voyant pencher à gauche pour voir sa balle s’enfuir à droite et finir à plus de 2 mètres du trou !

Une autre évidence énoncée : la raison pour laquelle il faut toujours putter au dessus du trou quand il y a une pente de travers : La balle partira dans le sens de la pente et si vous la faites passer au-dessus du trou, votre putt de retour sera moins long que si elle passait en dessous.
Je vous laisse faire un schéma, vous verrez que c’est limpide.

Le mental au putting

Pour bien putter au golf, le mental est important. Très important.

Putting Zen en parle dans la troisième partie et l’aborde un peu de la même façon que Putter Mind : la méthode pour scorer (au golf).

Déjà, Joe Parent part du principe que passé 2 mètres (en réalité 1,80m, mais on ne chipote pas), un golfeur va rater plus de la moitié de ses putts.
Autrement dit : quand vous vous entraîner à putter à plus de 2 mètres, vous vous entraînez à rater. Or l’objectif d’un bon entraînement est de s’entraîner à réussir !

Et là aussi, l’objectif de l’entraînement doit être d’ancrer la réussite dans la routine du putt pour gagner en confiance.

Cette partie, enfin, aborde les principaux problèmes qu’on rencontre au putting et comment les résoudre ainsi que quelques points psychologiques pour mieux se connaître et mieux se faire confiance.

Pour conclure

C’est un bon livre, même si je n’ai pas adhéré à la première partie. Peut-être faudrait-il que je la relise ?

Je le conseille vivement car les 2/3 du livres sont d’un très bon niveau pour vous aider à bien putter. Et vous le savez, pour moi, bien putter c’est la clé d’un bon score au golf !

Putting zen : La maîtrise de soi sur le green sur amazon.fr.

Bien sûr, vous pouvez aussi télécharger gratuitement mon guide : 3 conseils pour bien putter

Commenter avec Facebook :

Laisser une réponse